Comment croiront-ils ?

Comment croiront-ils ?

© Sébastien Goetschmann / Libre de droits

Jeudi 30 mai a eu lieu le Congrès de l'Ascension de l'Armée du Salut de Suisse romande, à Yverdon. Un encouragement à partager l'Évangile.

Ce Congrès de l'Ascension 2019 était une sorte de préparation pour la campagne d'évangélisation The Turning, qui aura lieu cet automne en Suisse romande. En ouverture, la major Sylvette Huguenin, Cheffe de la Division Romande, a annoncé le thème de la journée : « Comment croiront-ils ? », rappelant le commandement donné par Jésus d'aller faire de toutes les nations des disciples.

Le pasteur baptiste Yinka Oyekan, à l'origine du mouvement The Turning en Angleterre, était le principal invité de cette journée. Dans son message lors de la plénière matinale, il a rappelé avec force quel est l'ADN de l'Armée du Salut : une Église qui se rend dans la rue pour annoncer l'Évangile avec conviction, sans crainte de la persécution. Yinka a pris l'exemple de la jeune Catherine Booth (dite la Maréchale), fille du Fondateur de l'Armée du Salut. Âgée de 22 ans, elle est venue en Suisse, accompagnée de cinq jeunes officières et prêche devant de grandes foules en ville de Genève. Le mouvement est mal accueilli, mais de nombreuses personnes se convertissent. Pourquoi ? Parce que Dieu a déposé une graine dans son cœur et que toute graine plantée dans une bonne terre produit le fruit quelle contient. La graine est la déclaration prophétique du fruit. Et aujourd'hui, l'Armée du Salut est active dans 131 pays à travers le monde !

 

Repuiser dans nos racines
Oui, l'Armée du Salut a montré la voie de ce qu'est la compassion pour le monde. « J'avoue être jaloux, du courage des premiers salutistes et aussi de vos uniformes, qui montrent à tous vos convictions », explique Yinka Oyekan. « William Booth avait raison en comparant la mission de l'Armée du Salut avec une guerre, un combat  », et chacun a un rôle à jouer, car Dieu vous a créé pour faire une différence dans ce monde. Celui qui a le courage de proclamer Christ verra assurément du fruit. Personne n'est trop jeune ou inexpérimenté pour être un outil entre les mains de Dieu.

Tout comme notre ADN physique, nos dons naturels, sont une indication de ce qu'est notre destinée, de même, notre ADN spirituelle est un indice de notre mission. « C'est pourquoi Dieu, voulant montrer avec plus d'évidence aux héritiers de la promesse l'immutabilité de sa résolution, intervint par un serment, …  » (Hébreux 6:17) et Éphésiens 1:11 : « En lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté, …  ».

Il est temps pour l'Armée du Salut de faire revivre ses racines, et de laisser Dieu intervenir de façon fraîche et nouvelle pour se révéler à cette génération. Il est temps de partir au combat.

La matinée s'est terminée par la mention de l'histoire de Joseph, dans le cœur duquel Dieu a mis des rêves qui se sont réalisés, malgré l'opposition de ses frères. « Et vous, quels-sont vos rêves, vos attentes, et que croyez-vous pour votre vie ? », a demandé Yinka. Un temps fort et personnel de prière s'en est suivi, pour toutes les personnes qui ont des rêves qui ne se sont pas encore accomplis.

L'après-midi, des ateliers-témoignages donnaient des idées concrètes de comment être un témoin dans un certain milieu ou groupe-cible comme les jeunes, la famille, les seniors, le sport ou dans le cadre de The Turning. Puis le Josué Brass a annoncé la suite du programme par une aubade à l'extérieur de la Marive. La seconde rencontre s'est poursuivie dans la louange et la prière. Yinka a réitéré son appel à s'abandonner complétement à Christ afin de devenir des messagers qui apportent la transformation. Il a repris l'histoire biblique de la chute de Jéricho, expliquant que Dieu a alors agit de manière unique et nouvelle. Certainement, les habitants de Jéricho ont dû se moquer et insulter les Israélites faisant le tour de la ville et sonnant du cor. Peut-être que nous subiront aussi les moqueries, qu'on nous rabaissera, mais si Dieu a mis un rêve en nous, continuons de prier et d'agir pour qu'il se réalise, car Il veut se manifester de façon nouvelle et inhabituelle.

 

Plus d'informations sur la campagne The Turning, à laquelle l'Armée du Salut de Suisse romande participe.

Auteur
Sébastien Goetschmann

Publié le
31.5.2019