« Vous avez sauvé mon Noël ! »

« Vous avez sauvé mon Noël ! »

© Sébastien Goetschmann / Libre de droits

Vendredi 15 novembre, l'Armée du Salut de Neuchâtel a distribué des cadeaux de Noël, dans le cadre du projet Angel Tree.

Chaque année, plusieurs Postes (paroisses de l'Armée du Salut) participent au projet Angel Tree, qui consiste à donner la possibilité à des parents qui n'ont pas beaucoup de moyens financiers d'offrir un cadeau de Noël à leurs enfants. Au Poste de Neuchâtel, le projet coordonné par Catherine Sunier a permis à 13 familles de transmettre les vœux de leurs enfants, et de venir retirer leurs paquets vendredi après-midi 15 novembre. « Ce sont des entreprises qui sponsorisent l'achat des jouets ou vêtements désirés. L'Armée du Salut ne fait qu'organiser les courses et la distribution », explique le major Jean Volet, officier du Poste de Neuchâtel. « Ce que je trouve fabuleux avec ce projet, c'est que les parents viennent emballer, puis offrent eux-mêmes les cadeaux à leurs enfants. » Une maman pleine de reconnaissance avouera même : « Vous avez sauvé mon Noël ! »

 

Une occasion de partager la joie de Noël
Avant la confection des paquets en elle-même, les parents présents ont pu boire un café et déguster un morceau de gâteau. Jean Volet a également présenté l'Armée du Salut de Neuchâtel, avec les nombreuses offres et activités proposées. Ensuite, le capitaine Cristian Papaeftimiou a apporté une réflexion biblique basée sur ce passage en Matthieu 7 : « Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain ? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. » Le capitaine a rapporté ce texte à la période de Noël et aux cadeaux que l'on a l'habitude d'y offrir. « Il n'y a pas que les cadeaux matériels qu'on peut donner en tant que parents », a expliqué Cristian Papaeftimiou. « Je crois qu'il y a trois choses primordiales à transmettre à nos enfants : l'amour, l'exemple et la foi. Ces cadeaux doivent être vécus dans nos foyers. Exprimer son amour en paroles et en actes, agir en tant que modèle parce que nos enfants regardent et imitent ce que nous faisons, et partager notre foi en Dieu, sont autant de bénédictions que nous pouvons donner. Mais pour pouvoir donner, il faut d'abord avoir reçu. Comme le souligne ce passage en Matthieu, si nous demandons à Dieu, il nous donnera ce qui est bon. »

Un ours en peluche, un ballon de football, une boîte de Lego, une Barbie, des chaussures ou une veste d'hiver, les parents ont ensuite pu découvrir les articles mis de côté pour eux, puis avec une grande application les ont enveloppés de papier-cadeau et décorés de rubans colorés. Une atmosphère joyeuse et emplie de gratitude régnait alors dans la petite salle du Poste. Avant de repartir, leurs paquets sous le bras, chaque parent s'est vu remettre une petite attention et une invitation au concert de l'Avent ou à venir visiter la crèche vivante organisée par l'Armée du Salut. « Ce projet est une belle occasion de créer du lien avec ces familles », conclut le major Jean Volet.

Publié le
18.11.2019