S'engager personnellement contre les fake news

S'engager personnellement contre les fake news

Le Général André Cox, Chef de l’Armée du Salut internationale, traite du thème de la vérité manipulée.

Le sujet « fake news » domine l’actualité médiatique. Mais le phénomène de la vérité falsifiée n’est pas nouveau. Le Général André Cox rappelle la propagande de l’empereur romain Auguste ou celles du début du XXe siècle, lorsque les Britanniques manipulèrent l’opinion publique au détriment de l’Allemagne, ou encore celle du parti nazi, qui a propagé des stéréotypes racistes envers les Juifs avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Les rumeurs sur le corps de Jésus
Aujourd’hui, les médias sociaux sont utilisés pour façonner et influencer l’opinion publique. Cela s’est aussi produit au temps de l’Eglise primitive. Quand le corps de Jésus a disparu du tombeau, la rumeur a été propagée que les disciples l’avaient volé.

Les Juifs se sont également opposés à Paul pour l’empêcher de partager ses enseignements (Actes 13) et ont plus tard préten-du qu’il avait profané le Temple (Actes 24). Dans l’épître aux Corinthiens, Paul réfute la rumeur selon laquelle Jésus n’est pas ressuscité. Il écrit que Jésus a été vu par plus de 500 personnes en même temps. Beaucoup d’entre eux étaient encore en vie au moment où la lettre a été écrite.

 

Une attitude personnelle à adopter contre les fake news
William Booth, le Fondateur de l’Armée du Salut, a été accusé de rechercher un gain personnel et de vouloir s’enrichir avec les dons, au début de l’œuvre salutiste. Des rumeurs sur l’Armée du Salut ont été lancées à maintes reprises. Souvent sans fon-dement ni justification, ces accusations causent de grands dommages.

Le Général affirme personnellement se reporter à l’acronyme « THINK: True, Helpful, Inspiring, Necessary and Kind », soit est-ce vrai, utile, inspirant, nécessaire ou bon (voir aussi le test des trois passoires de Socrate) ? Si cela ne l’est pas, il y a de fortes chances que cela soit une fausse nouvelle. Nous ne pouvons pas empêcher les fausses nouvelles, mais nous pouvons nous assurer que ces qualités sont reflétées dans nos paroles, nos actes et notre service.

Auteur
La Rédaction / Source : Facebook General André Cox