L'Armée du Salut de Zentralschweiz se nomme désormais l'Armée du Salut de Lucerne

L'Armée du Salut de Zentralschweiz se nomme désormais l'Armée du Salut de Lucerne

Le projet « Brocki-Chruch », de l'Armée du Salut de Lucerne, veut proposer des cultes là où les gens se trouvent : à la brocante.

L’Armée du Salut de Lucerne, avec ses deux chambres d’urgence et son Bureau social, est une offre qui devient de plus en plus populaire auprès des autorités et de la population. Des personnes participent régulièrement à la visite guidée des lieux à vocation sociale de la ville, tout comme le font les étudiants de l’Université pédagogique. Avec cette présence accrue naît l’espoir que l’intérêt augmentera également sur la fréquentation du culte. À plus long terme, il est prévu d’intégrer l’offre spirituelle à la brocki.ch de Kriens, afin d’être là où les gens sont. Ce projet appelé « Brocki-Chruch » est actuellement limité à un événement hebdomadaire : les responsables de l’Armée du Salut de Lucerne, les majors Markus et Eva Brunner, offrent chaque vendredi après-midi un café et des pâtisseries à la Langsägestrasse 5, à Lucerne-Kriens. C’est un moyen d’entrer en conversation avec les visiteurs. Jusqu’à ce que l’offre atteigne sa pleine mesure, certains obstacles doivent encore être surmontés. Un premier pas a été franchi : l’ancien Poste de Zentralschweiz est désormais officiellement appelé « Armée du Salut de Lucerne ».

Auteur
La Rédaction