Chérir les moments importants et ne pas laisser de place à l’oubli

Chérir les moments importants et ne pas laisser de place à l’oubli

Simbabwe: 37 Jahre Unterdrückung sind zu Ende. / Zimbabwe : 37 ans de dictature arrivent à leur terme.
Simbabwe: 37 Jahre Unterdrückung sind zu Ende. / Zimbabwe : 37 ans de dictature arrivent à leur terme.
© Nanorsuaq, Creative Commons licence / Libre de droits

Pensées du Général André Cox, Chef mondial de l'Armée du Salut, à la suite des changements politiques dans son pays natal, le Zimbabwe.

Voici un résumé du texte publié en anglais sur la page Facebook du Général.

« Il existe des événements de première importance. Durant ma vie, cela a certainement été le cas de l’assassinat du Président américain Kennedy en 1963, du premier pas sur la lune en 1969, de la chute du mur de Berlin en 1989 ou encore de l’attaque du World Trade Center en 2001.

Au Zimbabwe, le pays où je suis né, celui où la commissaire Silvia et moi avons pu servir pendant plusieurs années, les 37 années de la dictature de Robert Mugabe ont trouvé une fin abrupte. Les millions de personnes dans le pays lui-même et de la diaspora n’oublieront jamais ce moment de réjouissance et ce sentiment de soulagement, lorsque sa démission a été annoncée.

Ma prière pour ce pays est que la justice, l’égalité et la paix puissent y trouver leur place.

Cependant, il est triste de constater que des événements d’une telle importance ont tendance à tomber dans l’oubli.

Il en va de même pour les moments qui sont importants dans notre vie personnelle : un mariage, la naissance d’un enfant, l’obtention d’un diplôme, la mort d’une personne proche, … Pour les croyants, cela peut aussi être un moment de profonde communion avec Dieu, la découverte d’une vocation. Des événements de ce genre, aussi importants qu’ils soient aujourd’hui, s’estompent malheureusement avec le temps.

Peut-être est-ce pourquoi la Bible nous encourage à garder en mémoire ces moments spéciaux. Paul, par exemple, rappelle au jeune Timothée de ne pas négliger les dons reçus (1 Timothée 4 :14). De même, Jean exhorte l’Église d’Éphèse à ne pas abandonner son premier amour (Apocalypse 2 :1-5).

Les moments importants de notre vie de foi ne peuvent rester une réalité vivante et rayonnante qu’à travers la rela-tion avec Jésus-Christ. Dans les Actes des apôtres, il est rapporté comment la vie de Paul a été complètement trans-formée sur le chemin de Damas. Paul raconte l’événement de nombreuses années plus tard à Jérusalem, puis peu de temps après à Césarée. Mais c’est dans son troisième témoignage que Paul relève les effets durables de sa conversion et le fait qu’il a toujours pu compter sur l’aide de Dieu (Actes 26 :22).

Notre prière pour aujourd’hui est que nous sachions apprécier ces moments d’une importance particulière dans nos vies. Nous demandons à notre Seigneur Jésus de nous aider à ce que la motivation et l’inspiration qui émanent de ces moments ne cessent pas de se déployer dans nos vies. »

Auteur
La Rédaction / Source : Facebook du Général André Cox