Approbation royale pour la lutte contre la traite des êtres humains en Pologne

Approbation royale pour la lutte contre la traite des êtres humains en Pologne

© UK in Poland / Droits limités

Le Prince William et la Princesse Catherine ont rencontré des représentants de la lutte contre la traite des êtres humains en Pologne.

Joanna Trela, chef de projet de l’Armée du Salut pour la lutte contre la traite des êtres humains et l’esclavage moderne en Pologne, faisait partie du petit groupe d’organisations œuvrant pour la lutte contre l’esclavage moderne dans le pays à avoir rencontré la duchesse de Cambridge pour une conversation privée sur la question. La rencontre a eu lieu lors de la tournée du couple royal en Pologne et en Allemagne, lors d’une fête dans le Parc royal Łazienki, à Varsovie, pour marquer l’anniversaire de sa Majesté la Reine Elizabeth II.

 

L'Armée du Salut vérifie les palces de travail

Joanna Trela supervise un projet qui sensibilise la population à l’esclavage moderne en Pologne, et qui offre une aide à l’emploi aux anciennes victimes. Le projet comprend également un service de vérification d’emplois, visant à prévenir les personnes qui acceptent des offres d’emploi de criminels se faisant passer pour des agences de publicité pour du travail dans des pays comme le Royaume-Uni. Le service en Pologne, actuellement en place à Varsovie, mais qui sera étendu à Rzeszów et Malbork en septembre, est financé par le Bureau des projets internationaux du Territoire de l’Armée du Salut du Royaume-Uni avec la République d’Irlande.

 

Ensemble contre la traite des êtres humains

Joanna a parlé à la duchesse de Cambridge, aux côtés de représentants des forces de police polonaises et de l’organisme de bienfaisance La Strada. L’Armée du Salut au Royaume-Uni et en Irlande travaille en partenariat avec La Strada, de sorte que les victimes polonaises d’esclavage moderne qui choisissent de retourner en Pologne après avoir reçu l’aide d’un spécialiste de l’Armée de Salut, puissent obtenir un soutien continu à la maison.

Aussi, lorsque la duchesse a posé des questions sur la collaboration au sein du secteur de la traite des êtres humains, Joanna a expliqué que de nombreuses Polonaises ne sont pas au courant des risques de la traite des êtres humains lors de l’acceptation d’offres d’emploi. Elle a ensuite décrit comment l’Armée du Salut au Royaume-Uni coordonne ses efforts avec ses collègues en Pologne et à travers le monde, ainsi qu’en collaboration avec d’autres agences.

 

Très bien informée
Après la réunion, Joanna a déclaré : « La duchesse de Cambridge était clairement bien informée et très intéressée par le problème de la traite des êtres humains. C’était une réunion chaleureuse et détendue et nous avons été ravis d’apprendre sa reconnaissance de l’importance du travail de l’Armée du Salut à travers la Pologne et le Royaume-Uni pour éradiquer cette cruelle exploitation des gens. »

Auteur
La Rédaction / Source : IHQ Communications International Headquarters